Aller au contenu

Audits d'accessibilité

Analyser pour agir

Que ce soit pour rédiger la déclaration légale d’accessibilité ou pour optimiser votre site Internet, la mise en place d’une démarche d’accessibilité numérique démarre souvent par la réalisation d’un audit.
En effet, pour rendre un site Internet ou une application consultable par tous les publics, il faut avant tout connaître les points qui sont à améliorer.

Nos audits se basent sur le référentiel RGAA (Référentiel Général d’Amélioration de l’Accessibilité), qui est l’adaptation française des recommandations internationales (Web Content Accessibility Guidelines) publiées par le W3C (World Wide Web Consortium), l’organisme qui standardise le Web.

Ces audits permettent d’évaluer le niveau d’accessibilité de votre site Internet en se basant sur un échantillon représentatif de pages. Ainsi, il est possible de prioriser les actions à mener pour améliorer la navigation et la consultation du site Internet.

13 thématiques, 106 critères
et plus de 300 tests

Sur quels critères ?

Le RGAA 4 est composé de 106 critères regroupant les anciens niveaux A et AA du RGAA 3 (version appliquée avant 2020).

L’ancien niveau AAA, considéré comme une boîte à idées permettant d’améliorer davantage le confort utilisateur, est désormais supprimé.

Ces critères sont classés suivant différentes thématiques :

  • couleurs ;
  • contenus (images, tableaux, liens, formulaires, …) ;
  • multimédia ;
  • structuration et présentation de l’information ;
  • navigation et consultation ;
  • éléments techniques.

Pour quels types d'audits ?

Le pré-audit

Ce diagnostic de base permet de définir rapidement le niveau d’accessibilité d’un site Web.
Il donne ainsi une première idée de son positionnement par rapport à l’accessibilité avant d’engager la réalisation d’un audit complet.
Par exemple, si votre site a déjà quelques années de bons et loyaux services, ce pré-audit permettra de définir si il est plus judicieux de refondre complètement le site plutôt de l’optimiser.

Il se base sur 25 critères avec un échantillon de 3 à 5 pages.

Tarif : de 990€ à 3 600€ TTC (sur devis, suivant la taille et les fonctionnalités du site)

L'audit initial

Ce diagnostic complet permet de définir en détail le niveau d’accessibilité d’un site Web.
L’audit est constitué de plusieurs éléments :

  • le choix des pages à auditer : les pages les plus représentatives et les plus importantes sont analysées ;
  • l’analyse des différents critères d’accessibilité basés sur le RGAA suivant une grille de calcul ;
  • un rapport opérationnel détaillant les problèmes rencontrés et les préconisations de correction technique ;
  • une note de synthèse globale des tests effectués, classés par thématique ;
  • définition des priorités des actions à mener afin d’optimiser la navigation et la consultation du site ;
  • la restitution en présentiel, par téléphone ou par courriel permettant de répondre à vos questions ;
  • la rédaction de la déclaration légale de conformité et la mise en place des plans d’action.

Il se base sur les critères du RGAA 4.

Tarif : de 2 400€ à 6 600€ TTC (sur devis, suivant la taille et les fonctionnalités du site)

L'audit final

Une fois les corrections effectuées par votre prestataire, un audit final permet de confirmer que les critères d’accessibilité ont bien été respectés et de mettre à jour la déclaration légale de conformité.

Cet audit possède les mêmes caractéristiques et tarifs que l’audit initial.

Si vous souhaitez vous assurez d’une bonne optimisation de votre site Internet, nous prenons également en charge les corrections nécessaires.

Les subventions existantes

Le FIPHFP prend en charge la réalisation d’audits et le support technique en accessibilité destiné à accompagner les employeurs publics dans la mise en accessibilité de leur site/application web semi-public ou à usage strictement interne.

Le FIPHFP participe :

  • au coût du pré-audit d’accessibilité, à hauteur de 325 € pour un site ou une application web semi-public ;
  • au coût du pré-audit d’accessibilité, à hauteur de 750 € pour un site ou une application web à usage strictement interne ;

Il existe également une prise en charge des audits (initial et final) et du suivi des améliorations à hauteur de 50% du montant payé, dans la limite des plafonds suivants :

  • audit pour un site / applicatif de complexité simple :
    • audit initial : 1 600 € TTC / Audit de validation : 1 600 € TTC ;
    • suivi des améliorations : 4 000 € TTC ;
  • audit pour un site / applicatif de complexité moyenne :
    • audit initial : 2 600 € TTC / Audit de validation : 2 200 € TTC ;
    • suivi des améliorations : 5 000 € TTC ;
  • audit pour un site / applicatif de complexité élevée :
    • audit initial : 4 000 € TTC / Audit de validation : 3 000 € TTC ;
    • suivi des améliorations : 6 000 € TTC.

Retrouvez le détail de ces subventions et leurs conditions d’obtention en téléchargeant le catalogue des interventions du FIPHFP (PDF – 108 Ko).

Fermer le menu